Petite fable de Pâques (suite)

My thought of the day (Espanol a bajo):

Happy Easter! Here is a story about forgiveness that I am sharing with you for Easter. Unfortunately I have it only in French for the moment but hope to have my stories translated in English one day 🙂

 

Ma pensée du jour pour s’en sortir no. 214:

Joyeuses Pâques à tous! Pâques est toujours un moment me semble-t-il qui me fait penser au pardon, au bien-être de nos relations avec nos êtres chers. Pour l’occasion je vous partage une petite fable de Pâques que j’ai publiée dans mon recueil Le temps fait son oeuvre et qui s’intitule Petite querelle de Pâques. C’est une histoire pour enfants, qu’il me fera plaisir que vous partagiez avec vos enfants, Pâques étant une fête familiale, j’ai aussi une pensée pour eux, ils sont un de nos petits bonheurs, mais c’est une petite fable qui saura faire réfléchir les grands tout autant. Au bas du texte, il y a un bouton Imprimer si vous préférez l’avoir sur papier!

Vous trouverez la première partie de la fable dans le blog d’hier, Petite fable de Pâques daté du 31 mars 2013. Bonne lecture 🙂

Petite querelle de Pâques Par Mélanie Côté, copyrights 2005

SUITE

…Nous disions donc que Lelièvre aimait bien aller jouer chez Timmy après les classes…

Quelques années passèrent ainsi, dans le petit bonheur d’une belle amitié. Jusqu’au jour où, pour la fête de Pâques qui approchait, Lelièvre donna du chocolat au professeure Tina avant même que Timmy en ait eu l’idée. Professeure Tina était ravie, Lelièvre fier de lui mais Timmy lui était fâché après son ami. Depuis qu’ils se connaissaient, ils donnaient toujours les cadeaux à leurs professeurs ensemble et voilà que Lelièvre outrepassait les lois de leur amitié. En plus, jamais ils n’avaient donné de chocolat de Pâques à leurs professeurs, Pâques étant en quelque sorte la fête des enfants à l’école. Timmy et Lelièvre se chicanèrent à un point tel qu’il fut décidé qu’ils ne joueraient pas ensemble pendant le long congé de Pâques. Timmy était fâché et peut-être sans le savoir jaloux, Lelièvre lui était triste et incrédule. Depuis qu’ils se connaissaient ils jouaient toujours ensemble pendant le congé de Pâques.

La première journée de congé alla de mal en pis pour Timmy. Il commença par être maussade au déjeuner et sa grande soeur le prit sur elle. Ils se chamaillèrent trop fort au goût de papa Jimmy qui leur interdit de faire de l’escalade de toute la journée. Timmy détestait ces jours d’interdiction car l’escalade faisait partie de sa vie à un point tel qu’il se déshydratait presque sans sa dose journalière. Manquer d’eau et d’escalade était la même chose pour lui. Timmy s’enferma dans sa chambre, déplaça quelque peu ses jouets et omit d’aller dîner. Le reste de la journée défila ainsi sur un air monotone.

La deuxième journée n’alla pas bien mieux à l’exception près que Timmy s’était installé dans le salon plutôt que dans sa chambre. Sauf que plus près de ses frères et soeurs, plus de chicanes il y eut. Au souper papa Jimmy dit à Timmy qu’il n’avait vraiment pas l’air dans son assiette et lui demanda ce qu’il y avait. Timmy ne voulait pas parler mais à force de parlementer, son père finit par savoir que Timmy avait eu la plus grosse chicane à vie avec Lelièvre. Et sur quoi portait la chicane? demanda papa Jimmy. Timmy ne voulait pas en parler et se sauva dans sa chambre.

Grand-maman Molly qui aimait bien son petit Timmy et qui ne voulait pas qu’il gâche ainsi son congé de Pâques, lui qui était toujours enjoué d’habitude, prit action. Elle l’attrapa au détour. Elle lui chuchota qu’elle lui laissait encore jusqu’à demain pour réfléchir à sa chicane avec son meilleur ami et le persuada de se donner rendez-vous pour une petite jasette demain après le déjeuner. Ils iraient prendre une petite marche jusqu’à la colline.

As-tu réfléchi? demanda grand-maman Molly à Timmy. Non, tout ce que je sais c’est que je suis très fâché après Lelièvre et Timmy d’expliquer en toute confiance le pourquoi de la chicane. Ils firent le reste du sentier qui menait à la colline en silence. Timmy ne s’en inquiétait guère. Il savait que grand-mère prenait toujours un temps de réflexion pour amener des arguments qui se révélaient toujours pertinents.

Peut-être êtes-vous rendus à l’âge où vous devez devenir plus indépendants l’un de l’autre, trouver l’identité qui vous est propre et c’est ce qu’aurait tenté Lelièvre inconsciemment en donnant seul du chocolat à votre professeure. Qu’en dis-tu? dit grand-mère. Après une pause Timmy répondit: Oui mais si tu as raison grand-mère c’est que nous sommes en train de quitter l’enfance? Je ne veux pas quitter l’enfance, je n’ai que dix ans. Timmy devait peut-être faire des excuses à son ami conclut-il avec grand-mère après encore un bout de conversation.

Il ne nous reste plus qu’une journée de congé. Que dirais-tu de venir faire un peu d’escalade chez moi? demanda Timmy. Lelièvre qui avait été très triste ces derniers jours ne se fit pas prier pour retrouver son ami.

Nul doute, nos deux amis entraient dans une phase d’apprentissage, l’adolescence. Du moins Timmy pouvait compter sur grand-maman Molly pour l’initier aux lois des adultes, racontait plus tard Timmy à son propre garçon. Ces souvenirs d’enfance, Timmy les connaissait par coeur. C’est un passage de sa vie qui l’avait bien marqué, prendre conscience pour la première fois que l’on vieillit. Le voilà, lui Timmy qui contait cette petite leçon de vie à son garçon grandissant alors qu’il était devenu bâtisseur de maisons, comme il l’avait rêvé petit bonhomme.

FIN

Merci d’être là car c’est ensemble que nous nous en sortirons et Joyeuses Pâques 🙂

 

Mi pensamiento del dia en Espanol:

Feliz Pascua! Hoy yo presentar a usted una fabula de Pascua sobre el perdon pero la tengo solomente en Frances. Espero que un dia voy tener mi historias en Espanol tambien 🙂

 

Mélanie Côté, copyrights 2013

…À venir la parution de mon livre Et si je m’en sortais? ce printemps… voir l’onglet Livre

Suivez etsijemensortais! Inscrivez-vous dans le coin en haut à droite de la page d’accueil, juste sous le coucher de soleil :)

http://www.etsijemensortais.wordpress.com

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Force, Les proches

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s